Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Dec 16, 2013 in General News

Statement Against Security Certificates

Statement Against Security Certificates

 Sign now http://www.harkatstatement.com/

We, the undersigned, have grave concerns regarding the continued use of sections 9, 76-87 of the Immigration and Refugee Protection Act, which allow for the imprisonment in Canada of refugees and permanent residents under the authority of a “Security Certificate”.

The new version of this measure – which included only cosmetic changes in the form of a very limited appeal provision and of the introduction of “special advocates”, whose ability to act on behalf of the detained is extremely limited – still maintains a veil of secrecy over any information that may be used against the detained.

Therefore, we are concerned that those detained under security certificates are:

• Imprisoned indefinitely on secret evidence, though no charges have been laid against them;
• Tried in unfair judicial proceedings where information is not disclosed to the detainee or their lawyer;
• Denied the full right to appeal when the certificate is upheld in a process that uses the lowest standard of proof of any court in Canada;
• Under threat of deportation even when they face unfair imprisonment, torture or death.

We believe that the existing Security Certificate process is undemocratic; violates the Canadian Charter of Rights and Freedoms; and violates fundamental human rights, to which the government of Canada has committed itself through the UN Universal Declaration of Human Rights, the UN Convention on Refugees, the International Covenant on Civil and Political Rights (ICCPR) and the UN Convention on Torture.

Accordingly, we demand that the Security Certificate process be abolished.

For those currently detained under security certificates, we demand:

• That their certificates be removed, and, if any case against them actually exists, that they be allowed to defend themselves in open, fair and independent trials with full disclosure of the case against them.
• That they not be deported.

_________

Déclaration contre les certificats de sécurité

 

Nous, soussignés, considérons très préoccupante l’application des paragraphes 9, 76-87 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, qui permettent l’emprisonnement au Canada de personnes réfugiées et résidentes permanentes sous l’autorité d’un certificat de sécurité.

La nouvelle version de cette mesure – qui n’ajoute que des changements cosmétiques avec une procédure d’appel très limitée et l’introduction des ” avocats spéciaux “, dont la capacité d’agir au nom des détenus est extrêmement limitée – maintient le secret les informations pouvant être utilisées contre les personnes nommées .

Pour cette raison, nous sommes préoccupés par le fait que les individus détenus en vertu d’un certificat de sécurité :

• Sont emprisonnés pour une durée indéterminée sur la base d’une preuve secrète, malgré qu’aucune accusation n’ait été portée contre eux;
• Subissent des procédures judiciaires inéquitables dans lesquelles l’information n’est pas présentée à l’accusé ou aux avocats le représentant;
• Se voient refuser toute procédure d’appel lorsque le certificat est retenu, lors d’un processus ayant les critères de preuve les plus bas de tout le système judiciaire canadien;
• Peuvent être déportés même s’ils risquent la détention arbitraire, la torture ou même la mort.

Nous estimons que le processus entourant le certificat de sécurité est antidémocratique, qu’il contrevient à la Charte canadienne des droits et libertés, qu’il est une violation des droits humains fondamentaux que le gouvernement canadien s’est engagé à respecter par la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies, la Convention relative au statut des réfugiés des Nations unies, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et la Convention des Nations unies contre la torture.

Par conséquent, nous demandons que le certificat de sécurité soit aboli.

Pour ceux qui sont présentement sous le coup d’un certificat de sécurité, nous demandons :

• Que leurs certificats soient retirés; et, si des preuves existent contre eux, qu’ils aient la possibilité de se défendre lors d’un procès public, équitable et indépendant, incluant l’accès plein et entier aux éléments de preuve utilisés contre eux.
• Qu’ils ne soient pas déportés.

NOTE: We encourage you to use your full name and enter all relevant fields to validate your signature. For confirmation purposes you must provide a valid email address, however it will not be displayed. Problems signing the statement? Please don’t give up. Read this.